To be Rohloff or not to be Rohloff.

Transmission, roues, freinage,...

To be Rohloff or not to be Rohloff.

Messagepar BernardF » Samedi 27 Mars 2010, 10:43

Très bon article : http://mapage.noos.fr/ptis.trucs.sympas ... ohloff.htm

Et entre parenthèses, très bon site, allez voir les autres pages... :perfect:
"Personne ne nous oblige à prendre une voiture là où il est plus facile d'aller à vélo."
Avatar de l’utilisateur
BernardF
Modérateur
 
Messages: 2253
Inscrit le: Jeudi 25 Octobre 2007, 14:21
Localisation: Auderghem, Bruxelles, Belgique, Terre.

Re: To be Rohloff or not to be Rohloff.

Messagepar LucB » Samedi 27 Mars 2010, 16:23

Certains de ces vélos font effectivement rêvés :fou:
Mais son avis sur le rolhoff... Sais pas... son calcul comparé entre rolhoff et dérailleur me parait euh, je ne dirais pas incorrect (faudrait vérifier) mais il semble n'en retenir que ce qui l'arrange. Je connais une grande communauté d'utilisateurs rolhoff qui n'ont rien de randonneurs débutants qui ferait une crise cardiaque en lisant son article.
D'autre part il compare la plage de développement essentiellement avec une randonneuse route alors que la plage correspond d'avantage à un vtt comme il le dit au début.
Alors... Dans ce cas... les grands moyens: Viiiiiiiiiiiiiiiiiiincent! Dis à part la perte en roue libre, content du rolhoff? utilises tu toutes les vitesses?
Sinon en ce qui me concerne cyclotaffeur, randonneur à la journée avec une remorque à toutou et dans un environnement qui peut monter pas mal et longtemps, le rolhoff me parait pas si mal.
Je me suis un jour amusé à calculer les développements que j'utilise en général avec chaque vélo (un pliable dahon sturmey archer 5v, un raleigh bien vieux sturmey archer 3v, bikeE dual drive 24, et enfin le kettler 21v dérailleur )

- croisière: 4m et 5m
- pentes sèches et courtes: entre 1m90 (bikee indispensable) et 2m60 (raleigh et dahon :fou: ) 2m10 pour le Kettler
- longue pente entre 5 et 7%: 1m80 voir 1m60 avec remorque (bikee).
- 3ieme plateau extrêmement rare sauf pour relancer un peu en début de descente ou conserver la vitesse acquise après une descente pour une remontée (profiter de l'élan quoi) entre 5 et 6m.

Évidement il y a les petits ajustages que l'on fait selon les conditions météo, sa condition propre et des routes parfois extrême selon le profil et l'état du revêtement. Ceci nous fait donc, en prenant comme borne 1m60 et 6m, 375%. Y a t il un moyeu à vitesse qui m'offre cette plage à part le rolhoff? Et, sorry mon brave Patrick, sur un trike ou un vélo couché, les petits développements sont très utiles car point de danseuse possible. Et les 425% dont "se contentent plusieurs cyclotouristes expérimentés ne sont couvert que par le Rolhoff.
Juste ma petite analyse
Avatar de l’utilisateur
LucB
Modérateur
 
Messages: 375
Inscrit le: Lundi 09 Juin 2008, 09:33
Localisation: Liège

Re: To be Rohloff or not to be Rohloff.

Messagepar BernardF » Samedi 27 Mars 2010, 17:42

LucB a écrit:(...)
mais il semble n'en retenir que ce qui l'arrange. Je connais une grande communauté d'utilisateurs rolhoff qui n'ont rien de randonneurs débutants qui ferait une crise cardiaque en lisant son article.
D'autre part il compare la plage de développement essentiellement avec une randonneuse route alors que la plage correspond d'avantage à un vtt comme il le dit au début.
(...)
- 3ieme plateau extrêmement rare sauf pour relancer un peu en début de descente ou conserver la vitesse acquise après une descente pour une remontée (profiter de l'élan quoi) entre 5 et 6m.
(...)
Ceci nous fait donc, en prenant comme borne 1m60 et 6m, 375%. Y a t il un moyeu à vitesse qui m'offre cette plage à part le rolhoff? Et, sorry mon brave Patrick, sur un trike ou un vélo couché, les petits développements sont très utiles car point de danseuse possible. Et les 425% dont "se contentent plusieurs cyclotouristes expérimentés ne sont couvert que par le Rolhoff.
(...)

Relis-le. Si j'ai bien compris, c'est exactement son raisonnement ! Pour du vélotourisme, il aurait préféré le développement d'un moyeu avec une plage certes moins large (idéalement 400%), mais un moyeu moins lourd, surtout pour le porte-feuille !, en ne faisant surtout pas sacrifice des petits développements, car comme il le dit au début, les petits développements sont bien nécessaires dans les côtes avec un vélo chargé, c'est ce qu'il dit et il me semble avoir de l'expérience en la matière.

:lol: Moi j'aime bien cet article qui n'est pas trop politiquement correct vis-à-vis du Rohloff, c'est rare. Enfin quelqu'un, comme Vincent d'ailleurs, qui dit que le Rohloff n'est peut-être pas (encore ?) la panacée universelle et démocratique vu son prix (et son poids).

Par contre, sur le prix, on pourrait chipoter sur son analyse, il compare le prix du Rohloff avec celui d'UN dérailleur alors que sur la période de vie du Rohloff, c'est pas UN dérailleur qu'il faudrait, mais au moins 5 ou 6 ! Il n'en reste pas moins vrai que l'investissement de départ du Rohloff est élevé et qu'il faut donc savoir à quoi s'en tenir et connaître ces besoins spécifiques avant de l'acheter.
"Personne ne nous oblige à prendre une voiture là où il est plus facile d'aller à vélo."
Avatar de l’utilisateur
BernardF
Modérateur
 
Messages: 2253
Inscrit le: Jeudi 25 Octobre 2007, 14:21
Localisation: Auderghem, Bruxelles, Belgique, Terre.

Re: To be Rohloff or not to be Rohloff.

Messagepar Oeil Bavard » Dimanche 28 Mars 2010, 07:09

Dans qlq mois, l'Alfine 11 de Shimano apportera - peut-être - une alternative convaincante (et moins onéreuse) au Rohloff ...
Oeil Bavard
 
Messages: 39
Inscrit le: Mardi 22 Avril 2008, 19:37

Re: To be Rohloff or not to be Rohloff.

Messagepar BernardF » Dimanche 28 Mars 2010, 10:33

Oeil Bavard a écrit:Dans qlq mois, l'Alfine 11 de Shimano apportera - peut-être - une alternative convaincante (et moins onéreuse) au Rohloff ...

Effectivement, il serait annonçé à 300 euros ? Et pourrait même accepter des shifteurs MTB ? Si c'est avéré : :cooool:
"Personne ne nous oblige à prendre une voiture là où il est plus facile d'aller à vélo."
Avatar de l’utilisateur
BernardF
Modérateur
 
Messages: 2253
Inscrit le: Jeudi 25 Octobre 2007, 14:21
Localisation: Auderghem, Bruxelles, Belgique, Terre.

Re: To be Rohloff or not to be Rohloff.

Messagepar LucB » Dimanche 28 Mars 2010, 16:56

Lui et moi disons effectivement que pour du cyclotourisme c'est peut être too much le rolhoff. Mais il est équivalent à un groupe VTT et conçu à une époque où le vélo dit de trekking était surtout un VTT rigide équipé de garde boues et porte bagage qui servait à tout. Notre ami le stipule rapidement au début de son article pour très vite passer à une comparaison exclusivement cyclotouriste.
Je pense que pour un vélo polyvalent capable de porter lourd et passer partout c'est groupe VTT ou rolhoff. J'ai juste pas les jambes pour profiter de la plage haute du groupe VTT ou du rolhoff si ce n'est que très brièvement dans des circonstances très rare.
Pour l'alfine attendons d'en savoir plus mais cela pourrait effectivement séduire pas mal de cyclistes.
Avatar de l’utilisateur
LucB
Modérateur
 
Messages: 375
Inscrit le: Lundi 09 Juin 2008, 09:33
Localisation: Liège

Re: To be Rohloff or not to be Rohloff.

Messagepar Vindwa » Samedi 03 Avril 2010, 13:25

Quelques réflexions sur ce papier.
S'il y a des arguments pertinents, j'ai l'impression générale qu'il s'agit surtout d'une réflexion théorique.
dire que la plage d'utilisation du Rohloff (526%) est trop importante en cyclotourisme peut paraître surprenant. Pourtant, il ne s'agit que de bon sens
Ce soit disant bon sens (un peu trop condescendant à mon goût) ne tient pas face à la pratique sur le terrain. Je suis bien content d'avoir ce choix en permanence (même sans être chargé de lourds bagages), je râlerais d'être coincé par manque de développement adéquat. Peut-être ce gars ne roule-t-il que sur routes plates en permanence?
Ils ont tendance à "s'installer" rapidement dans une configuration de "survie", c'est-à-dire rester bien calés dans leur selle et mouliner sur un petit développement en prenant leur mal en patience. Ils ne vont pas chercher la nuance, une chute brutale des braquets leur convient si elle leur permet de trouver rapidement leur rythme. Dans ce cas une progression constante des braquets n'est pas très importante, en fait on accepte une chute brutale de la vitesse d'ascension pour optimiser le ratio effort/durée
Pas d'accord. Si sur le plat, il est vrai que l'étagement des petits développements n'est pas utile (je passe plutôt 2 voire 3 rapports d'un coup) vu que l'on prend de la vitesse rapidement, en côte j'apprécie beaucoup d'avoir un choix plus grand de petits braquets (et donc de ne pas rester sur un trop petit parce que le suivant est trop gros).
On pourrait se dire qu'il suffit de choisir la taille du plateau avant et du pignon arrière pour décaler toute la plage du Rohloff de sorte à obtenir un développement maxi de 6m, mais on se retrouve alors avec des petits développements si faibles qu'il vaut mieux descendre du vélo et marcher que mouliner follement pour rester en équilibre sur un vélo qui avance à très faible vitesse

Avec un vélo de 50 ou 60kg, on a toujours envie de plus petits braquets, non? Et c'est plus pénible de pousser un vélo lourd en côte que de rouler.
Et il y a une limite technique imposée par Rohloff dans cette course aux mini-développements (1,35 m min autorisé) pour cause de contraintes de couple dans le moyeu trop importantes en deçà
avec cassette dérailleur, j'avais une gamme 1,17 m – 7,27 m
avec Rohloff, j'ai 1,31 m – 6,92 m
c'est dommage de devoir lever le pied dans ces moments où on a besoin de maintenir sa cadence et conserver son élan avec un vélo chargé
Relevons la contradiction avec le mode "survie" évoqué plus haut.
C'est exactement pareil avec un système à cassette et dérailleur, et bien plus nocif pour le matériel.
Le Speedhub est fait pour des jantes de 32 trous. Vu sa vocation des roues à 36 rayons auraient été plus appropriées, et les jantes 36T sont plus faciles à trouver dans les tailles autres que 26"

Oui mais, du fait du montage symétrique du rayonnage (pas de parapluie), la résistance d'une roue 32 t rohloffisée équivaudrait à une 48t classique. Et si on a du frein à disque, pas d'usure des flancs de jante (sinon flancs céramique ou grizzly)
La cerise sur le gâteau serait une progression des braquets non linéaire adaptée à la pratique du cyclotourisme, avec, pourquoi pas, des valeurs inférieures à l'équivalent d'une dent sur une cassette
Ça n'existait peut-être pas quand il a écrit son papier, mais il y a le moyeu NuVinci qui devrait lui convenir http://www.fallbrooktech.com/NuVinci.asp

Je ne comprends pas les réflexions sur le bruit du système qui serait gênant ou insupportable? C'est complètement faux; si certaines vitesses ronronnent effectivement un peu plus audiblement que d'autres, il n'y a rien de gênant. Par contre on est sûr de ne jamais avoir de bruit à cause d'un déréglage de dérailleur ([mode mauvaise foi on]avec tous ces pignons et ces croisements de chaîne, ils sont pas toujours évidents à éviter :mrgreen: [mode mauvaise foi off])
Chassez le naturel, il revient à vélo (A. Chavée)
Avatar de l’utilisateur
Vindwa
 
Messages: 529
Inscrit le: Mercredi 30 Avril 2008, 10:00
Localisation: Esneux

Re: To be Rohloff or not to be Rohloff.

Messagepar BernardF » Samedi 03 Avril 2010, 15:11

Haaa, chouette débat ! Je "contre-attaque" sur certains points :

Vindwa a écrit:Quelques réflexions sur ce papier.
S'il y a des arguments pertinents, j'ai l'impression générale qu'il s'agit surtout d'une réflexion théorique.
dire que la plage d'utilisation du Rohloff (526%) est trop importante en cyclotourisme peut paraître surprenant. Pourtant, il ne s'agit que de bon sens
Ce soit disant bon sens (un peu trop condescendant à mon goût) ne tient pas face à la pratique sur le terrain. Je suis bien content d'avoir ce choix en permanence (même sans être chargé de lourds bagages), je râlerais d'être coincé par manque de développement adéquat. Peut-être ce gars ne roule-t-il que sur routes plates en permanence?

Mouais, je ne suis pas convaincu. Autant, c'est vrai, moi non plus je ne suis pas prêt à faire fi de mes petits rapports, autant je suis tout-à-fait prêt à me passer de mes longues vitesses (grand plateau), en descente, et surtout avec un vélo chargé qui descend bien plus vite, il suffit de se laisser aller, non ? D'ailleurs, il m'est souvent arriver de mettre mon vélo en configuration bi-plateau, je trouve ça pas si mal.

Vindwa a écrit:Et il y a une limite technique imposée par Rohloff dans cette course aux mini-développements (1,35 m min autorisé) pour cause de contraintes de couple dans le moyeu trop importantes en deçà
avec cassette dérailleur, j'avais une gamme 1,17 m – 7,27 m
avec Rohloff, j'ai 1,31 m – 6,92 m

Bon à savoir. Un mauvais point pour le Rohloff. :twisted:

Le Speedhub est fait pour des jantes de 32 trous. Vu sa vocation des roues à 36 rayons auraient été plus appropriées, et les jantes 36T sont plus faciles à trouver dans les tailles autres que 26"

C'est donc vrai ça ? Moi je croyais qu'il y avait des Rohloff 36 trous... :| Bah pas grave, comme tu dis, la symétrie du parapluie de rayon rattrape le coup.

Et concernant le bruit : OUI ou NON, un Rohloff est-il plus silencieux qu'un dérailleur ? Et ne me répond pas "Ca dépend..." ! :wink:
"Personne ne nous oblige à prendre une voiture là où il est plus facile d'aller à vélo."
Avatar de l’utilisateur
BernardF
Modérateur
 
Messages: 2253
Inscrit le: Jeudi 25 Octobre 2007, 14:21
Localisation: Auderghem, Bruxelles, Belgique, Terre.

Re: To be Rohloff or not to be Rohloff.

Messagepar Vindwa » Samedi 03 Avril 2010, 16:54

BernardF a écrit:Mouais, je ne suis pas convaincu. Autant, c'est vrai, moi non plus je ne suis pas prêt à faire fi de mes petits rapports, autant je suis tout-à-fait prêt à me passer de mes longues vitesses (grand plateau), en descente, et surtout avec un vélo chargé qui descend bien plus vite, il suffit de se laisser aller, non ? D'ailleurs, il m'est souvent arriver de mettre mon vélo en configuration bi-plateau, je trouve ça pas si mal.
Si on se base sur une config uniquement cyclocamping, d'accord. En voyage, je n'ai pas besoin non plus de longs développements. Mais, le vélo est mon véhicule toutes utilisations toute l'année. Donc aussi pour rouler léger un peu sportivement à l'occasion; et là, le développement de 7m me permet de pédaler presque jusqu'à 50 à l'heure (dans un faux plat descendant, par exemple, où sinon je me traînerais à 35 en roue libre). Donc il me faut l'éventail complet (que ce soit Rohloff ou autre).
BernardF a écrit:Et concernant le bruit : OUI ou NON, un Rohloff est-il plus silencieux qu'un dérailleur ? Et ne me répond pas "Ca dépend..." ! :wink:
Ben si, ça dépend... :mrgreen:
Selon le rapport enclenché, les engrenages dans le moyeu sont plus ou moins sollicités.
En pratique, il y a 2 régimes, comme il s'agit en fait d'un sept vitesses avec une démultiplication.
Donc pour les 7 vitesses en prise directe (8 à 14), aucun bruit, sauf un léger bruit de roue libre sur la 12 (à la fois en pédalant et en roue libre).
Pour les 7 autres vitesses en démultiplication (1 à 7), les engrenages sont plus mis à contribution, et on perçoit alors en pédalant un ronronnement doux et lisse (rien à voir avec un cliquetis de roue libre). C'est avec les vitesses 3 et 5 que tous les engrenages tournent en même temps, mais c'est avec la 7 qu'on entend le mieux le chant du moyeu. A noter que en roue libre, c'est totalement silencieux. Tandis qu'avec mon moyeu DT Swiss à crabots, la roue libre me servait de sonnette sur le Ravel. :lol:
Ce ronronnement doux et lisse me permet de constater si je pédale bien rond ou irrégulièrement.
De toutes façons, j'ai en plus une paire de roulettes sur le trajet de chaîne qui elles font un peu de bruit léger, sur tous les rapports.

Autre chose, qui est plus ennuyeux à mon goût.
Quand on a les mains mouillées par la pluie, la manipulation de la poignée tournante, dont le mouvement reste assez dur, est parfois difficile parce qu'elle devient glissante.
Certains se plaignent aussi des chiffres noirs qui les empêchent de lire sur quel rapport ils sont. Pas un souci pour moi, mes jambes savent
Chassez le naturel, il revient à vélo (A. Chavée)
Avatar de l’utilisateur
Vindwa
 
Messages: 529
Inscrit le: Mercredi 30 Avril 2008, 10:00
Localisation: Esneux

Re: To be Rohloff or not to be Rohloff.

Messagepar BernardF » Samedi 03 Avril 2010, 17:03

[quote="Vindwa]...empêchent de lire sur quel rapport ils sont. Pas un souci pour moi, mes jambes savent[/quote]
Oups... tu es tombé de ta chaise ? Tes jambes savent ? Savent pourquoi ? Savent lire ? :lol:
"Personne ne nous oblige à prendre une voiture là où il est plus facile d'aller à vélo."
Avatar de l’utilisateur
BernardF
Modérateur
 
Messages: 2253
Inscrit le: Jeudi 25 Octobre 2007, 14:21
Localisation: Auderghem, Bruxelles, Belgique, Terre.

Re: To be Rohloff or not to be Rohloff.

Messagepar Vindwa » Samedi 03 Avril 2010, 17:23

Je veux dire qu'elles savent si c'est trop dur ou pas assez. Peu importe que ça soit la n° x ou y
Chassez le naturel, il revient à vélo (A. Chavée)
Avatar de l’utilisateur
Vindwa
 
Messages: 529
Inscrit le: Mercredi 30 Avril 2008, 10:00
Localisation: Esneux

Re: To be Rohloff or not to be Rohloff.

Messagepar LucB » Mardi 06 Avril 2010, 08:02

Merci Vincent pour ces précisions qui me conforte dans l'intérêt du rolhoff pour un vélo polyvalent.
Avatar de l’utilisateur
LucB
Modérateur
 
Messages: 375
Inscrit le: Lundi 09 Juin 2008, 09:33
Localisation: Liège

Re: To be Rohloff or not to be Rohloff.

Messagepar BernardF » Jeudi 13 Janvier 2011, 22:03

"Il" est arrivé chez Rose, 379 euros... Je n'ai pas encore trouvé beaucoup de retours sur le net...

Quelques marques proposent des modèles : Charge, Simpel, Cotic, Kalkhoff... toutes des marques réputées.

Même un électrique, pas mal !

Image

Edit: je parle donc de l'Alfine 11 vitesses, alternative au Rohloff.
"Personne ne nous oblige à prendre une voiture là où il est plus facile d'aller à vélo."
Avatar de l’utilisateur
BernardF
Modérateur
 
Messages: 2253
Inscrit le: Jeudi 25 Octobre 2007, 14:21
Localisation: Auderghem, Bruxelles, Belgique, Terre.

Re: To be Rohloff or not to be Rohloff.

Messagepar fredo » Vendredi 14 Janvier 2011, 12:52

il est possible de le pré-commander chez on-one plus cher: 463€

par contre , je n'ai pas encore trouvé de retour d'utilisateur ou de test complet...
fredo
 
Messages: 115
Inscrit le: Mercredi 31 Octobre 2007, 21:09

Re: To be Rohloff or not to be Rohloff.

Messagepar carvin2004 » Jeudi 20 Janvier 2011, 11:06

BernardF a écrit:[url=http://www.rose-vpc.fr/article/shimano-alfine-getriebenabe-sgs-700-11-fach]

Image

Edit: je parle donc de l'Alfine 11 vitesses, alternative au Rohloff.


ces vélos électriques ressemblent de plus en plus a de vieilles motos...
Avatar de l’utilisateur
carvin2004
Modérateur
 
Messages: 201
Inscrit le: Samedi 12 Janvier 2008, 22:28
Localisation: Ixelles

Re: To be Rohloff or not to be Rohloff.

Messagepar fredo » Jeudi 20 Janvier 2011, 13:03

je roule en 26", je souhaiterais garder mes développements correspondant à mes 2 petits plateaux ( je pourrais me passer du grand ) soit 22 et 32
avec ma cassette 11-32 ça fait de 1.4 m à 5.8 m

pour obtenir ces rapports il me faudrait un plateau de 30 et un pignon de 22 ( le plus grand proposé pour l'alfine je crois )

or sur un pédalier vtt la taille mini du plateau intermédiaire c'est 32 non ?

sur un triple route le petit peut-être un 30 mais il serait tout seul sur le pédalier et tout à l'intérieur ou alors fixé sur un plateau de 42 inutile !

donc ma question est: concrètement comment obtenir sur un vélo de rando 26" les rapports souhaités ???
fredo
 
Messages: 115
Inscrit le: Mercredi 31 Octobre 2007, 21:09

Re: To be Rohloff or not to be Rohloff.

Messagepar carvin2004 » Jeudi 20 Janvier 2011, 13:47

oui 32 max, j'ai cherché, cherché du "30" pour le SS en roues 29 pouces (le marin) que j'avais monté avec un alfine 9vit : comme je tracte deux gamins avec ce vélo (+ saccoches + poids du porte bagage + le trail bike fixé au porte bagage + un siège enfant + moi ...)je voulais un rapport le plus court possible "pour quand ça grimpe" , jamais trouvé.
peut-être une solution, mais chère, passer en pédalier bmx ou trial et diminuer le nbr de dents du pignon à l'arrière (j'ai abandonné cette idée)
Avatar de l’utilisateur
carvin2004
Modérateur
 
Messages: 201
Inscrit le: Samedi 12 Janvier 2008, 22:28
Localisation: Ixelles

Re: To be Rohloff or not to be Rohloff.

Messagepar BernardF » Jeudi 20 Janvier 2011, 13:54

fredo a écrit:pour obtenir ces rapports il me faudrait un plateau de 30 et un pignon de 22 ( le plus grand proposé pour l'alfine je crois )

Où as-tu trouvé ça ? Sur le site de Sheldon Brown, il parle de 16x38 ou du 15x36... mais j'ai pas tout lu ou j'interprète peut-être mal le tableau.

Manuel.
"Personne ne nous oblige à prendre une voiture là où il est plus facile d'aller à vélo."
Avatar de l’utilisateur
BernardF
Modérateur
 
Messages: 2253
Inscrit le: Jeudi 25 Octobre 2007, 14:21
Localisation: Auderghem, Bruxelles, Belgique, Terre.

Re: To be Rohloff or not to be Rohloff.

Messagepar jauphrwa » Vendredi 21 Janvier 2011, 00:20

Sur le manuel Rohloff, ils propose donc 32/13 pour un développement 1,41m - 7,44m avec une roue de 26".
36/16 pour 1,38m - 7,25m
42/17 pour 1,42m - 7,46m

Et tu peux encore faire un cran plus court (en pignon 15, 16 ou 17T)
Geoffroy
Avatar de l’utilisateur
jauphrwa
Administrateur
 
Messages: 1577
Inscrit le: Mardi 16 Octobre 2007, 18:51
Localisation: Watermael-Boitsfort

Re: To be Rohloff or not to be Rohloff.

Messagepar fredo » Vendredi 21 Janvier 2011, 12:59

mon raisonnement portait sur l'alfine 11 et non pas sur le rohloff qui lui permet sans problème de couvrir la plage dont je parle: 1.4 - 5.8m et même beaucoup plus !
fredo
 
Messages: 115
Inscrit le: Mercredi 31 Octobre 2007, 21:09

Suivant

Retour vers Composants

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)

cron