Les beaux mots

Vos expériences (positives ou non) avec les autres usagers (motorisés ou non)

Les beaux mots

Messagepar puic_puic » Mardi 20 Septembre 2011, 10:36

Semaine de la mobilité, plan vélo, ville durable, ... tous ces grands titres alléchants ont ils vraiment des retombées sur le terrain?
Je veux dire là où nous roulons vraiment, au quotidien, en dehors des grandes manifestations du grand cirque politico-médiatique?
Personnellement, ce début d'année commence plutôt mal:
-altercations diverses avec des automobilistes manifestement dépourvus de quelque sens civique: un automobiliste m'a carrément foncé dedans (doucement mais tout de même) parce que je ne me mettais pas entre des voitures parquées pour le laisser passer alors qu'à 30m on arrivait à un carrefour et une voie à 3 bandes où il aurait pu me dépasser sans problème, un autre m'a saisi par les épaules parce que j'avais cogné (un peu voulu ok..) son rétroviseur parce qu'il était garé sur la piste cyclable, un autre, arrivant à une vitesse vraiment trop grande, m'a littéralement coupé la route sur un rond point, si je n'avais pas anticipé je n'aurais probablement pas pu écrire ceci , à pied avec mes 2 gamins, un gars s'est garé devant moi sur le trottoir alors que j'allais passer et m'a dit qu'il n'en avait pas pour longtemps,...et tout ceci en l'espace d'une semaine!
-automobilistes garés sur les sas, y compris taxi et police
-...
Je ne sais pas pour vous, mais je trouve ce début d'année comme étant un des pires que j'aie pu vivre en 12 ans de pratique quotidienne du vélo. Est-ce le nombre croissant de vélos qui suscite le dédain ou la l'haine des automobilistes? Ou juste la faute à pas de chance?
Je noircis le tableau, et c'est injuste pour les automobilistes qui ont fait preuve de courtoisie, car il y en a aussi, heureusement, mais je me demande ce que signifient tous ces mots par lesquels j'ai commencé ce petit texte?
Qui fait respecter les aménagements et éduque les automobilistes? Sommes nous condamnés à lutter en permanence contre des boites de métal de 2 tonnes, sur nos petites montures?
Que fait réellement le pouvoir politique à part dilapider 50.000.000 d'euros pour des aménagements inutilisés? Pourquoi cette semaine par exemple -semaine de la mobilité- ne croise-t'on pas plus de policiers faisant respecter les pistes, appliquer le code, respecter les piétons, les cyclistes? A-t'on seulement quelque chance de convaincre des automobilistes que le vélo c'est une belle mobilité alternative?
Je crois que non... le vélo sorti dimanche est déjà retourné où il restera pour le reste de l'année: la cave ou le fond du jardin.
Ce qui me déprime le plus dans tout ceci c'est que jamais je n'oserais dire à mes gamins: "vas-y à vélo"...

Belle journée
Puic-Puic
Puic_Puic
Avatar de l’utilisateur
puic_puic
 
Messages: 34
Inscrit le: Dimanche 27 Février 2011, 01:16
Localisation: Uccle

Re: Les beaux mots

Messagepar BernardF » Mardi 20 Septembre 2011, 11:02

Même sentiment pour moi. Dimanche j'ai fait du roller. :wink:

Et à Auderghem (où j'habite et cycle depuis mes culottes courtes), ce Gosuin qui a depuis quelques années le projet de détruire le viaduc Hermann-Debroux, pour créer "un espace de convivialité" et "laisser plus de place aux mobilités douces" qu'il dit, alors qu'il n'est même pas capable de superviser la construction de "bêtes" pistes cyclables cohérentes et entretenues. Ne parlons pas des ZAC qui fondent comme neige au soleil parce que tout le monde s'en fout. C'est si compliqué à entretenir des ZAC ? :evil: Et à chaque repeinte des marquages routiers, on les "oublie" systématiquement et il faut reprendre contact avec la commune pour les réhabiliter. Fatiguant, très fatiguant. On nous refait le macadam des boulevards toutes les 3-4 années, les pistes cyclables, même pas tous les 20 ans, alors qu'elles se dégradent notament à cause des camions qui les utilisent comme "zones techniques obligées" (faut voir la nouvelle piste le long du viaduc H-Debroux comme il y a déjà du gravier et des trous dedans). C'est pénible, très pénible. On se fout de notre gxxxle.

Merci Puic-puis, pour ce post, ça fait quand même du bien un coup de gueule de temps en temps. :mouais:
"Personne ne nous oblige à prendre une voiture là où il est plus facile d'aller à vélo."
Avatar de l’utilisateur
BernardF
Modérateur
 
Messages: 2253
Inscrit le: Jeudi 25 Octobre 2007, 14:21
Localisation: Auderghem, Bruxelles, Belgique, Terre.

Re: Les beaux mots

Messagepar Velosteph » Mardi 20 Septembre 2011, 11:26

ah le sujet brulant..

Sont t'il plus enervés contre nous (les CQ) ? Ou est-ce général?
J'ai tendance a croire que c'est général, et lié aux nombreux ralentisseurs de trafic que l'on trouve : multiples chantiers, feu rouges, chicanes, casse vitesses, ... Parfois les cyclistes et les piétons,.... Mais bon à part une tension plus vive le jour de la rentrée, je n'y vois pas de différence. Il y a toujours autant d'indisciplinés. Gardez-le pour vous : je fais comme ca aussi, ou presque , pour m'énerver moins et me sentir moins martien avec tous mes vélos venu d'ailleurs -:)


[edit]
ouille je viens de m'énerver dans un forum à propos du Noendelle à Haren -:) ok je sors
A vélo vous y seriez déjà
Avatar de l’utilisateur
Velosteph
Modérateur
 
Messages: 867
Inscrit le: Mardi 30 Octobre 2007, 12:56
Localisation: Bruxelles

Re: Les beaux mots

Messagepar Bernard1080 » Mercredi 21 Septembre 2011, 10:37

Dimanche j'ai fait du "velo" .... Et avec les enfants....

C'était d'un dangereux GRAVE.


Quand donc les autorités comprendront que pour que le vélo soit un transport et non une activité il FAUT AUSSI VERBALISER LES VÉLOS?
Avatar de l’utilisateur
Bernard1080
 
Messages: 93
Inscrit le: Lundi 18 Octobre 2010, 08:45

Re: Les beaux mots

Messagepar puic_puic » Jeudi 22 Septembre 2011, 14:45

"il FAUT AUSSI VERBALISER LES VÉLOS?"
ouch! le gros débat...

Je crois que le problème de la journée sans voitures, c'est que la majorité des cyclistes du jour sont des automobilistes qui, frustrés le reste de l'année- ne savent pas quoi faire de leur liberté... et imaginent que rouler à vélo c'est faire n'importe quoi.
Le reste du temps, il ne faut pas oublier que le code de la route est en réalité un code de la voiture établi par des automobilistes pour des automobilistes et qui a adapté quelques chapitres pour les vélos (surtout pour assurer le confort des automobilistes). Donc verbaliser, n'est à mon avis pas une solution. Ce serait ramener le vélo au statut d'une encombrante automobile. Par contre mettre sur pied un système d'éducation au vélo, dès l'école, comme on apprend à traverser une rue à pied. Les enfants sensibilisés tôt devraient être des automobilistes plus respectueux (est-ce possible?) et des cyclistes prudents.
Vivre ensemble à vélo, c'est un peu comme à pied, c'est plutôt une questions de politesse et de respect de l'autre qu'une question de loi et de code, non?
Puic_Puic
Avatar de l’utilisateur
puic_puic
 
Messages: 34
Inscrit le: Dimanche 27 Février 2011, 01:16
Localisation: Uccle

Re: Les beaux mots

Messagepar BernardF » Jeudi 22 Septembre 2011, 16:16

puic_puic a écrit:Par contre mettre sur pied un système d'éducation au vélo, dès l'école, comme on apprend à traverser une rue à pied. Les enfants sensibilisés tôt devraient être des automobilistes plus respectueux (est-ce possible?) et des cyclistes prudents.

Absolument... pas d'accord. Comme pour le respect par les enfants des autres choses de la vie (ne pas jeter les papiers par terre, ne pas taper sur ses petits camarades, etc.), c'est d'abord aux parents qu'incombe cette charge. Le hic biens sûr, c'est que la plupart des parents ne savent pas rouler à vélo dans la circulation. Cercle vicieux.

"il FAUT AUSSI VERBALISER LES VÉLOS?"

Bof bof et re-bof. Et verbalisons aussi les piétons qui brûlent les feux rouges ? Note que ça, ce serait un truc pour financer la région de Bruxelles-Capitale. "Allo, Elio ?"

Adonc, vous croyez donc vraiment aux bienfaits de la répression ? Hé bé... :(
"Personne ne nous oblige à prendre une voiture là où il est plus facile d'aller à vélo."
Avatar de l’utilisateur
BernardF
Modérateur
 
Messages: 2253
Inscrit le: Jeudi 25 Octobre 2007, 14:21
Localisation: Auderghem, Bruxelles, Belgique, Terre.

Re: Les beaux mots

Messagepar puic_puic » Jeudi 22 Septembre 2011, 16:34

Qu'on ne se méprenne pas, je suis absolument CONTRE le fait de verbaliser les cyclistes... à la lecture du post ci-dessus j'ai l'impression de n'avoir pas été compris.
Concernant l'éducation des enfants au vélo, ça devrait venir des parents effectivement, mais force est de constater que bien des parents que l'on croise tous les jours sur la route n'ont pas la faculté d'éduquer leur enfants sur cette voie...
Puic_Puic
Avatar de l’utilisateur
puic_puic
 
Messages: 34
Inscrit le: Dimanche 27 Février 2011, 01:16
Localisation: Uccle

Re: Les beaux mots

Messagepar BernardF » Jeudi 22 Septembre 2011, 20:23

puic_puic a écrit:Qu'on ne se méprenne pas, je suis absolument CONTRE le fait de verbaliser les cyclistes... à la lecture du post ci-dessus j'ai l'impression de n'avoir pas été compris.
No panic, je t'avais bien compris, à propos de la verbalisation, c'est à Bernard1080 que je répondais.
"Personne ne nous oblige à prendre une voiture là où il est plus facile d'aller à vélo."
Avatar de l’utilisateur
BernardF
Modérateur
 
Messages: 2253
Inscrit le: Jeudi 25 Octobre 2007, 14:21
Localisation: Auderghem, Bruxelles, Belgique, Terre.

Re: Les beaux mots

Messagepar Bernard1080 » Vendredi 23 Septembre 2011, 11:33

Mais oui il est bien évidant qu'il faut verbaliser.

L'état de laisser aller actuel n'est pas propice au respect.

Quand en tant que cycliste je fais des remarques on me réponds invariablement :"oui mais tu as déjà vu comment LES vélos roulent". "LES vélos brulent les feux".

La réponse de l'automobiliste qui mets des vélo en danger est "MAIS LES VÉLOS SE METTENT TOUT SEULS EN DANGER"
L'air de dire: "Alors c'est normal que nous ne les respections pas...."



Si le vélo veut sa place dans le transport, il doit être contrôle et sanctionné le cas échéant.

Un vélo qui oblige par un comportement dangereux et illégal d'autres a ne pas pouvoir circuler correctement DOIT ÊTRE sanctionné.
Le même raisonnement est valable pour les piétons.

Acceptons nous que des piétons traversent la rue de la loi hors des phases des feux? (Indépendamment du risque) Non car avec 3 piétons toutes les 2 minutes, on peut bloquer la rue. (on fait le pari? )
Avatar de l’utilisateur
Bernard1080
 
Messages: 93
Inscrit le: Lundi 18 Octobre 2010, 08:45

Re: Les beaux mots

Messagepar BernardF » Vendredi 23 Septembre 2011, 16:13

Bernard1080 a écrit:Mais oui il est bien évidant qu'il faut verbaliser.

L'état de laisser aller actuel n'est pas propice au respect.

Quand en tant que cycliste je fais des remarques on me réponds invariablement :"oui mais tu as déjà vu comment LES vélos roulent". "LES vélos brulent les feux".

Mouais, ça c'est un "dicton anti-cycliste" qui a la vie dure, les piétons brûlent tout autant si pas plus les feux rouges et on ne dit pas ça d'eux, pourquoi ? Jalousie ? Réaction épidermique ?

Bernard1080 a écrit:Le même raisonnement est valable pour les piétons.

Acceptons nous que des piétons traversent la rue de la loi hors des phases des feux? (Indépendamment du risque) Non car avec 3 piétons toutes les 2 minutes, on peut bloquer la rue. (on fait le pari? )

En même temps, si les piétons ne traversent pas la rue de la loi c'est parce qu'ils risqueraient leur vie ! Bloquer la rue ? Oui et alors ? On trouve scandaleux de bloquer les colonnes d'automobilistes, alors qu'on considère que c'est moins grave de bloquer des piétons et les cyclistes ? Fais le test avec ton chronomètre et admire les gymkanas de pistes cyclables qui sont imposés aux cyclistes dans les carrefours, le minutage et le nombre de phases de feu rouge est toujours en défaveur des usagers lents...

Enfin bref, moi je ne suis pas en défaveur de la verbalisation des cyclistes, pour autant que les infrastrutures qu'on leur offre soient valables et ne soient pas de type "foutage de gueule", car à certains endroit c'est clairement le cas. et là, je ne me fais aucun scrupule à brûler mes feux rouges ou à rouler sur le trottoir (tout en respectant les piétons hein), ça s'appelle de la désobéissance civile.
"Personne ne nous oblige à prendre une voiture là où il est plus facile d'aller à vélo."
Avatar de l’utilisateur
BernardF
Modérateur
 
Messages: 2253
Inscrit le: Jeudi 25 Octobre 2007, 14:21
Localisation: Auderghem, Bruxelles, Belgique, Terre.

Re: Les beaux mots

Messagepar roudou » Vendredi 23 Septembre 2011, 19:37

BernardF a écrit:Enfin bref, moi je ne suis pas en défaveur de la verbalisation des cyclistes, pour autant que les infrastrutures qu'on leur offre soient valables et ne soient pas de type "foutage de gueule"


Mais ou est donc le bouton +1 que je clique une bonne douzaine de fois dessus.

Suffit de se demander à quoi pourrait bien servir le code de la route si il n'y avait pas de véhicules à moteurs pour mesurer pour quels usagers il est calibré. Dans l'état actuel des choses, verbaliser les cyclistes n'aura qu'un effet: les chasser de la chaussée pour que les automobiles se la privatise encore un peu plus.
Avatar de l’utilisateur
roudou
Administrateur
 
Messages: 201
Inscrit le: Lundi 22 Octobre 2007, 23:03

Re: Les beaux mots

Messagepar BernardF » Vendredi 23 Septembre 2011, 20:26

roudou a écrit:
BernardF a écrit:Enfin bref, moi je ne suis pas en défaveur de la verbalisation des cyclistes, pour autant que les infrastrutures qu'on leur offre soient valables et ne soient pas de type "foutage de gueule"


Mais ou est donc le bouton +1 que je clique une bonne douzaine de fois dessus.

Suffit de se demander à quoi pourrait bien servir le code de la route si il n'y avait pas de véhicules à moteurs pour mesurer pour quels usagers il est calibré. Dans l'état actuel des choses, verbaliser les cyclistes n'aura qu'un effet: les chasser de la chaussée pour que les automobiles se la privatise encore un peu plus.

+1 (j'ai trouvé le bouton)
"Personne ne nous oblige à prendre une voiture là où il est plus facile d'aller à vélo."
Avatar de l’utilisateur
BernardF
Modérateur
 
Messages: 2253
Inscrit le: Jeudi 25 Octobre 2007, 14:21
Localisation: Auderghem, Bruxelles, Belgique, Terre.

Re: Les beaux mots

Messagepar puic_puic » Lundi 26 Septembre 2011, 16:51

Bien d'accord.
Je crois que l'ensemble des aménagements cyclables bruxellois est un véritable foutage de gueule en général, qui sert uniquement de faire valoir au pouvoir politique pour:
-donner l'impression que la ville met tout en oeuvre pour devenir "durable" et cyclable et pavaner dans les colloques internationaux.
-se dédouaner lors d'accident en disant que tout est mis en oeuvre, mais que le cycliste n'a pas respecté ses obligations (alors que la piste cyclable rend l'automobiliste inattentif, persuadé que personne n'entravera sa route. ET lorsqu'une auto est garée sur la piste et que le cycliste déboite...)
-libérer la voirie pour la sacrosainte automobile (itinéraires bis, pistes sur les trottoirs,... qui ne sont que des pis aller qui retirent les vélos de la vue des automobilistes qui se voient tout surpris au moment où le cycliste doit revenir sur SA voie) (et ainsi s'attirer la courtoisie des automobilistes électeurs).
Tant que personne ne s'occupera d'informer encore et encore les gens (comme on le fait pour vendre des voitures), sur le partage urbain et la coexistence de moyens de locomotions alternatifs et ce que cela induit, tant que personne ne donnera le coup de latte sur les doigts des irrévérencieux, tant que la "tolérance zéro" envers l'égoïsme automobile ne sera appliquée, tant que tout ne sera pas mis en oeuvre pour vraiment donner une chance aux mobilités douces, les cyclistes resteront dans cet espèce d'entre deux, où ils doivent improviser avec ce qui existe et le bon sens.

Quant à ces éternels dictons "oui mais les vélos roulent vraiment n'importe comment" bla bla bla, c'est vraiment caractéristique de l'automobiliste, c'est tellement ancré dans son inconscient, que je connais même des cyclistes qui parlent comme ça... On ne retourne que rarement le reproche envers l'automobile, et pourtant, je met au défi n'importe qui de traverser la ville en comptant le nombre d'infractions automobiles envers le cycliste. Il n'aura pas assez de ses 10 doigts pour faire le compte. Mais l'automobiliste qui a vu UN cycliste qui a brûlé un feu rouge sur sa semaine, en fera une généralité.
Et puis même, est-ce que le vélo ne pourrait pas repenser le code à sa façon? Pourquoi vouloir adapter le code automobile? C'est un peu comme essayer d'adapter une fourchette pour boire de la soupe... (c'est infantile comme discours, je sais ;-) )
Puic_Puic
Avatar de l’utilisateur
puic_puic
 
Messages: 34
Inscrit le: Dimanche 27 Février 2011, 01:16
Localisation: Uccle

Re: Les beaux mots

Messagepar BernardF » Lundi 26 Septembre 2011, 18:30

puic_puic a écrit:C'est un peu comme essayer d'adapter une fourchette pour boire de la soupe... (c'est infantile comme discours, je sais ;-) )

+1 Super titre d'article ou de livre : "Nos pistes cyclables sont comme des fourchettes pour boire la soupe (ou la tasse, c'est selon)"

C'est pas infantile comme discours, c'est du vécu, et je pense que tous ici s'y reconnaissent. Malheureusement.
"Personne ne nous oblige à prendre une voiture là où il est plus facile d'aller à vélo."
Avatar de l’utilisateur
BernardF
Modérateur
 
Messages: 2253
Inscrit le: Jeudi 25 Octobre 2007, 14:21
Localisation: Auderghem, Bruxelles, Belgique, Terre.


Retour vers Expériences

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron